lundi 21 décembre 2009

On fait des portails quand on veut se faire plaisir et qu'on veut épater la galerie avec une page qui mobilise une demi-douzaine de sous pages et de modèles plus ou moins automatiques qui changent de photo à chaque pleine lune et qui changent de couleur de fond en fonction du calendrier républicain. C'est amusant, ça sert à peu près à rien, comme tous les portails, depuis qu'on a inventé le moteur de recherche, mais ça fait joli, alors on en fait encore.

Le dernier a fait une entrée fracassante. Créé aujourd'hui, le portail handicap (qui met en exergue devinez quoi... l'accessibilité aux personnes handicapées, mon sujet de prédilection) a utilisé un robot pour sigler tout plein d'articles — ça fait croire qu'on les a écrit, après on peut se vanter auprès des collègues devant la photocopieuse.

Donc roule ma poule, on se retrouve avec un petit pictogramme de mec en fauteuil roulant sur toute une tripotée d'articles qui n'avaient rien demandé. Ils étaient là tranquilles, peinards, et on leur colle l'autre mec avec son fauteuil à une roue qui ne peut pas rouler, vu que... vous l'avez vu, ce pictogramme ? Il est ignoble : le mec s'est fait arnaquer en achetant son fauteuil avec des capsules de bouteilles d'eau en plastique, et maintenant il n'a qu'une roue, elle n'est pas fermée donc elle ne roule pas et en plus la roue rentre dans le mec ! quelle horreur... si c'est pas un traitement inhumain, ça... En plus, sur une seule roue, comme ça, il va se casser la figure.
Déjà, avant, c'était pas facile pour lui tous les jours, avec un bras qui sort du nombril... Il a pas eu une enfance heureuse, ce mec.

♿ ♿ ♿ ♿ ♿ ♿ ♿ ♿ ♿ ♿

Quelques exemples d'articles :

Popeye, le premier à qui on aurait pensé au sujet des trottoirs abaissés, des feux rouges qui parlent tout seul, des lecteurs d'écran, etc.

Daredevil, pareil. le genre de mec qu'on va prendre en pitié parce qu'il ne peut pas rentrer chez ses commerçants.

Homère, le mec qui vivait il y a 25 siècles et qui était aveugle, c'est pour ça qu'on s'en souvient.

Sanjō, l'empereur du Japon contemporain d'Hugues Capet, qui était très content qu'on lui présente le dernier lecteur d'écran.

Leonhard Euler, connu pour sa cécité et plus récemment pour ses nombres chanceux.

Paul Atréides...

Par contre, un mec comme Horatio Nelson, qui n'avait plus de bras, plus de jambes, etc. qu'on avait posé dans un tonneau pour faire culbuto, qui a servi de modèle au pictogramme, lui, non.

Bien sûr, ça a hurlé un bon coup, pas possible que ça se passe comme ça, tout ça, etc. C'est ridicule. Ça a été vérifié, corrigé. Popeye n'a plus de fauteuil roulant.

♿ ♿ ♿ ♿ ♿ ♿ ♿ ♿ ♿ ♿


Comment ça s'est passé ? Les articles ont été récupérés en passant par les catégories (on peut d'ailleurs se poser la question de leur opportunité quand on voit à quel point elles mélangent tout). Il y a une catégorie handicapé de fiction (avec des amputés, des muets et des borgnes ou aveugles) et personnalité par caractéristique physique pour les vrais gens (mais comme caractéristique, on ne connaît que nain, géant, sourd et aveugle). Évidemment, c'est pas symétrique (ça aurait été trop simple), d'ailleurs il n'y a pas de catégorie d'amputés dans la vraie vie pour mettre l'amiral Nelson. Mais le projet personnage de fiction est très dynamique, donc il a créé tout un monde parallèle peuplé de personnages de fiction.

D'ailleurs il y a une catégorie manchot de fiction.

Avec des pingouins dedans.

6 commentaires:

DS a dit…

La vache, je découvre que Popeye était borgne! C'est bête, je n'avais jamais fait attention... Comme quoi, la chaine portail->categorisation à l'arrache->blog de wikipédien, ça rend cultivé. C'est une grande leçon de Noël pour moi :
"avec wikipedia, on apprend même quand on s'y attend pas".

Ælfgar a dit…

Au-delà du bien-fondé des catégories, on peut s'interroger sur la légèreté d'un dresseur qui lance son bot sur les 400 pages d'une catégorie (et ses sous-cat) sans prendre la précaution élémentaire de vérifier que tout ce qui s'y trouve est pertinent...

darkoneko a dit…

c'est pas comme si c'était le premier dresseur à faire ça, d'ailleurs.

Barraki a dit…

Pour les borgnes, ça fait un peu bizarre. Par contre je trouve que pour Daredevil et Xavier, c'est plutôt bien vu. Heu… d'ailleurs pourquoi Xavier, qui lui est vraiment en fauteuil roulant (enfin, pas dans le dernier numéro, mais ça devrait revenir, c'est trop mythique), a échappé à la modif du bot ?

darkoneko a dit…

il devais pas être dans la catégorie kivabien. (contrairement aux 6 cités qui sont dans la "catégorie:borgnes et aveugles de fiction"

Coyau a dit…

@DS : pareil, comme quoi c'est un trait caractéristique du personnage.

@Ælfgar et darkoneko : oui, c'est pas une raison pour ne pas le dire non plus, ça me fait un billet à bon prix.

@Barraki : Dans le cas particulier de Daredevil, la cécité n'est pas vraiment un handicap (bien au contraire, d'ailleurs, sinon il ne serait plus un super-héros) — du moins c'est ma façon de voir les choses (qui colle assez bien avec la première phrase de [[handicap]]).
D'autre part, le handicap est devenu très connoté misérabiliste (difficulté d'accessibilité, etc.) Je pense que c'est ça qui coince quand on met sur le même niveau super-héros et handicap, comme si on pouvait comparer les "super-héros à handicap" et Hellen Keller.

Enregistrer un commentaire