samedi 27 mars 2010

Une bonne page d'accueil est une page d'accueil morte

Je me plaignais à quelques wikipédistes avinés à la grenadine de ce que si Wikipedia en allemand montrait une photo de vulve (exzellent Artikel) en page d'accueil du dimanche (le 21 mars dernier), Wikipédia francophone ne parlait que de félins (8 janvier 2010, 18 janvier 2010, 21 janvier 2010, 25 janvier 2010, 2 février 2010, 9 février 2010, 24 février 2010, 3 mars 2010, 10 mars 2010, 22 mars 2010, et la meilleure preuve : aujourd'hui c'était un perroquet), et deux fois par an, pour se changer les idées, on sortait les toilettes japonaises. Sur quoi, nous avons repris une tournée de grenadine au goût chimique (ça faisait une mousse quasi solide, pas très pratique pour boire le liquide dessous).

Rentrant chez moi, l'effet de la grenadine frelatée s'était estompé, je suis allé relire avant de dormir la page d'accueil. On a le livre de chevet qu'on peut.
Premier constat : le perroquet félin est toujours là.
Second constat : la rubrique « Le saviez-vous ? » est toujours aussi instructive.
Les plantes dépolluantes (photo) sont utilisées pour la bioépuration de l’air intérieur (phytoremédiation), notamment dans les bureaux et les appartements.

Si on va lire l'article, on découvre que (tiens, je cite tellement c'est beau comme l'antique) :
Contrairement à ce qui est parfois avancé, les ondes électromagnétiques, générées entre autres par les ordinateurs et les émetteurs Wi-Fi, ne sont pas absorbées par les plantes.

Et la référence à l'appui sort du site internet du journal Le Monde, que je prenais jusque là pour un journal généraliste, certes, mais de là à le citer comme référence en matière de wi-fi et de dépollution…

Donc, abonnez-vous à lemonde.fr, parce que c'est payant pour lire des histoire de plantes grasses qui reçoivent le wifi, et arrêtez de mettre des cactus autour de votre émetteur, ça n'empêchera pas vos voisins de pomper sur votre connexion. À la limite vous pouvez essayer l'alligator albinos, il paraît que depuis qu'on a légalisé la grenadine chimique, il y en a plus dans les égouts (enfin, on m'a dit ça avec un air convaincu).


Je mets quand même une plantule ici pour dépolluer ce blog (on n'est jamais trop prudent).

Qui a dit qu'il fallait un pot à ma fleur ?

5 commentaires:

darkoneko a dit…

l'effet de la grenadine frelatée s'était estompé <- vu ce que tu dis plus bas et l'obscurité que ça doit avoir pour ceux qui n'étaient pas à la soirée, j'en doute un chouia ? :)

NB : rho bien, l'image du 21 janvier 2010 c'est George de Jolival, le chat de Ludo et inisheer :D

Coyau a dit…

Peut-être.
M'enfin c'est pas de ma faute s'il n'y a que des conneries sur cette putain de page d'accueil !

darkoneko a dit…

dit pas ça, j'ai envie de mettre une plante dans ma chambre à cause de ton billet :)

Scrongneugneu a dit…

/me note sur ses fiches que darkoneko aime les langues de belle-mère (Sansevieria trifasciata).

DC a dit…

Elle est vraiment très belle cette illustration.

Enregistrer un commentaire