jeudi 17 mars 2011

Gonzo blogging1

Le pré-générique est un élément très sous-évalué.
C'est en général là que le réalisateur met toute sa tripe, avant d'être rattrapé par le producteur qui arrive furieux d'avoir vu les rushes avec Sean Connery affublé d'une perruque en poulpe2 faisant sauter de la nitro avec du plastique pour lutter contre l'héroïne parfumée à la banane3. Shocking, positively shocking.

Voulant m'instruire sur les accidents nucléaires, vu que c'est de saison, j'ai regardé The China Syndrome. Ça parle de moteurs diesel qui vibrent, de la mainmise des industriels sur les questions de sécurité, de chiens écrasés à la télé, de courses-poursuites et un peu d'une tasse de café dans une centrale nucléaire4… Tout ça pour dire que5 ça commence par une séquence interminable de fin de JT qui fait la promotion du télégramme chanté6, un autre truc oublié, mais qui vaut largement le pigeon voyageur.

Ça me rappelle que j'avais déjà vu ça dans une comédie américaine en technicolor, le télégramme chanté. Impossible de retrouver le film7… Ça consiste en ça, le télégramme chanté : Vous ne pouvez pas visiter votre fiancée son anniversaire à Beverly Hills parce que vous portez de grosses lunettes d'écaille et que vous êtes un homme d'affaires new-yorkais, et puis c'est comme ça, donc vous envoyez un type déguisé en latin lover8 pour lui faire peur quand elle va ouvrir la porte et pour lui chanter joyeux anniversaire sur le palier, histoire de lui fiche la honte de sa vie devant tous les voisins. Normalement, si les scénaristes ne sont pas trop godiches, la fiancée s'en va avec le crooner au bout de 80 minutes, vu qu'après c'est le générique de fin.

En parlant de ça, je suis tombé sur quelques films de John Wayne qui datent d'avant le technicolor. À l'époque où il était encore beau garçon, et où il avait une tête de latin lover9. D'ailleurs, si je lis bien la bio du Duke sur Wikipédia, on est en pleine période navrante.

Sur ce, je crois que c'est l'heure d'envoyer le générique de début10.



Notes
  1. On va commencer par mettre une note ici, et comme c'est trop haut, je l'appelle zéro11. Bienvenue dans la note zéro de ce billet gonzo. Je mets ce titre parce que ça décrit bien ce que je veux faire, d'autre part parce que les moteurs de recherche vont m'envoyer tous les pornophiles pendant des des années (j'espère ne pas les décevoir). Les sado-maso visitent régulièrement ce billet depuis une quinzaine de mois sans faiblir.
    Comme on en est au début du billet, mais déjà à la fin de la page (paradoxe de la note), vous pouvez lire, c'est SFW.
  2. Vous pouvez y voir une poule d'eau, un canard ou une mouette, pour moi ça a toujours été et ça sera toujours un poulpe.
  3. Voyez par vous-même.
  4. Je fais des efforts pour raconter objectivement (c'est-à-dire sans parler de l'histoire) les choses, et croyez-moi, ça ne se fait pas tout seul.
  5. Je voulais dire quelque chose, c'est vrai… Mais quoi ?
  6. Allons bon ! Voila que j'ai failli finir d'écrire dans les notes. De plus en plus gonzo.
  7. Je cois qu'il n'y avait pas Cary Grant, dans ce film, mais y avait-il Leslie Caron ? Je suis certain, cependant, qu'il n'y a pas Gene Kelly. Pourtant ils ont tous tourné en technicolor.
    Hum… pas sûr que ça vous aide non plus à le retrouver, ce film. Si vous avez une idée, envoyez-moi un télégramme.
  8. Encore un truc essentiel, ça, le latin lover
  9. Ce n'est que par la suite qu'il a commencé à ressembler à John Wayne, mais c'est une autre histoire.
  10. On se retrouve après le film, pour les notes de bas de page.
  11. Mais comme je n'arrive pas à numéroter à partir de zéro, il va falloir que vous m'aidiez et que vous enleviez 1 à tous les appels de note, parce que je ne vais pas réécrire tout ça juste pour que le texte corresponde aux numéros de notes. Merci de votre compréhension.

2 commentaires:

Manoillon a dit…

Mauvais champignons, changer de champignons...

Julien / Meneldur / Ælfgar a dit…

Il y avait un télégramme chanté dans un épisode des Simpson. Me semble que c'est celui où Homer utilise un médicament pour faire pousser ses cheveux.

Enregistrer un commentaire