samedi 11 septembre 2010

En instance de « dé-suppression », repassez dans 70 ans…

On a rapidement parlé de ça à l'atelier WikiPhoto, et je sais que ça titille pas mal de monde sur Commons et sur les projets qui en dépendent : en France (et dans quelques autres pays), on n'a pas le droit de publier sans l'accord des ayant-droits de photos d'œuvres avant le 1er janvier suivant le 70e anniversaire du décès de leur auteur. L'œuvre n'est pas dans le domaine public → c'est pas libre.
Il y a des pays où on a le droit, avec le principe de liberté de panorama (lire à ce sujet le billet de Jastrow), mais pas partout. En particulier pas en France, pas en Belgique, pas en Italie, etc. : tout un tas de pays (en rouge sur la carte ci-contre, cliquez dessus pour avoir la légende), dont les œuvres de gens morts avant 1939 ne sont pas publiables simplement.
Ça doit être pour la protection des auteurs qu'on passe leurs œuvres sous silence dans les pays rouges, et pour l'édification des foules que celles des pays verts sont sur Wikipédia. Une sorte de compromis ridicule.

Sur Commons, la politique, en matière de licences, c'est : « que du libre ». Donc, à moins de faire des démarches auprès de gens qui n'en ont pas grand'chose à faire (au mieux), en pratique on supprime.

Et après, une fois passés les 70 ans ?
Oui, oui… je laisse un post-it sur le frigo pour faire penser à mes petits enfants de restaurer tout ça à la date prévue, pas de problème (en espérant qu'on ne change pas de frigo d'ici-là).
Tu penses…

Et bien en farfouillant un peu sur Commons, je suis tombé sur la réserve de post-it (à l'heure où j'écris, ça va jusqu'en 2072).
À connaître quand on demande des suppression de photos parce que « le cadavre n'est pas assez mort ».

7 commentaires:

darkoneko a dit…

2072 ? wow, ils sont optimistes sur la longévité du logiciel actuel de commons...

Anonyme a dit…

Techniquement ça devrait aller jusqu'en 2010+70=2080 (si on ne veut pas jouer à deviner les décès).

Et chaque année on devrait créer un bandeau et l'apposer aux œuvres effacées des artistes qui sont mort dans l'année.

Coyau a dit…

@Darko :Ils ne se sont vraisemblablement pas posé la question.

@Anonyme : tout faux.
* 2010+1er janvier suivant, ça fait 71=2081
* Et puis tu ajoutes des bandeaux sur des trucs supprimés ?

Anonyme a dit…

Ces réactions poujadistes face aux droits des auteurs sont non seulement débiles, mais encore immondes. Vous luttez pour la fin des auteurs ? Pour la liquidation de culture c'est bien ça ?
Votre attitude est irresponsable, vous feriez mieux de vous contenter de bricoler vos codes plutôt que de parler de ce dont vous n'avez même pas idéé.
Altshift.

darkoneko a dit…

woah, c'est hautain, dédaigneux et probablement faux, mais toujours plus constructif que ce qu'il a tenté de poster sur mon blog :)

Thesupermat a dit…

C'est sur que protéger mon œuvre 70 ans après ma mort, ça me sert vachement. M'enfin !!

esby a dit…

oui énormément.
D'ailleurs imaginez un jour qu'on puisse ressusciter les gens, on sera pas dans la mouise...

Enregistrer un commentaire